Privés de stade, les Eléphants ne pourront pas recevoir le Malawi le 6 octobre au pays lors de la prochaine journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. 

Coup dur pour la Côte d’Ivoire. En tête de leur groupe éliminatoire au Mondial 2022 avec 4 points au compteur après 2 journées, les Eléphants ne pourront pas recevoir le Malawi le 6 octobre au pays lors de la prochaine journée. En effet, le stade d’Ebimpé est indisponible pour cause de réfection de la pelouse (son état déplorable avait fait polémique à l’occasion du match face au Cameroun en début de mois) et la Confédération africaine de football n’a pas homologué le stade de Yamoussoukro. Par conséquent, les hommes de Patrice Beaumelle devront accueillir leur adversaire dans un pays voisin, probablement au Sénégal ou au Ghana.
«Ce mardi, le sélectionneur national, Patrice Beaumelle ira au Sénégal (pour un examen du stade Lat Dior de Thiès) et le manager général des sélections nationales à Accra (…) pour une vérification des installations et faire notre choix», a annoncé la présidente du Comité de normalisation de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Mariam Dao Gabala, devant les médias.
Une délocalisation à laquelle le Sénégal avait par exemple échappé de justesse pour la première journée des qualifications et qui fait tout de même mauvais genre pour une nation phare du continent…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here