Atteint près de la région du cœur, Razak s’est vidé de son sang avant d’arriver à l’hôpital de Keur Massar. Seulement, indique sa famille, s’il était très tôt pris en charge au centre de santé de Malika, peut-être que, l’irréparable ne serait pas produit. En effet, il respirait encore lorsqu’il a été acheminé là-bas. Mais le personnel soignant a refusé de le prendre en charge, sous prétexte que le cas les dépassait. Malheureusement, il a rendu l’âme en cours de chemin. La rédaction de Seneweb a tenté de joindre Docteur Thiam, Chef du Poste de Santé pour plus d’éclaircissements. A l’en croire ‘’le poste n’était pas en mesure de prendre en charge Abdoul Razak Kane’’. Regardez cette vidéo pour en savoir plus.

seneweb

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here