Nous avons dit et répété à la Chambre criminelle qu’il était malade en joignant à nos propos un document médical certifié par des médecins sénégalais et français très réputés. Mais on ne nous a pas cru. C’est dommage. A mon humble avis, Dieu nous a envoyé un message pour nous dire : « Respectez-vous mutuellement et faîtes-vous confiance les uns et les autres. Je me souviens que la dernière fois que j’ai eu Béthio Thioune au téléphone, il était très philosophe. Il m’a dit : « Maître, Serigne Saliou décidera de ce qui va arriver.C’était avant le verdict des hommes suivi par le verdict de Dieu».  

Libération 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here