Un ancien soldat du bataillon des commandos de Thiès a été arrêté par les éléments du Commissariat urbain de Mbacké ! M.A.Ndiaye, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est traîné en justice par son propre père, gendarme à la retraite.

En effet, l’ancien militaire incriminé, perturbait toujours la quiétude, au niveau de leur domicile familial situé au quartier Mbacké Khéwar. Armé d’un couteau militaire, le mis en cause  proférait des menaces à l’endroit de tous les occupants de leur maison. Poussant le bouchon plus loin, M.A.Ndiaye a même donné un coup  de poing à sa mère A.Thioune, au niveau de la tête.
D’après des sources de Seneweb proches du dossier, l’ancien militaire proférait, également, des injures à l’endroit de ses deux parents. Finalement, le gendarme à la retraite, M.Ndiaye a déposé une plainte contre son fils sur la table du procureur de Mbacké, lorsque cet ancien commando de l’armée a promis de tuer sa propre mère.
Ainsi, les éléments du commissariat urbain de cette ville en charge de l’enquête, ont mis aux arrêts le mis en cause. Puis, les hommes du commissaire Ibrahima Diallo ont découvert un cornet et du chanvre indien en vrac, dans la chambre de cet ancien soldat.
Interrogé sur les faits, le mis en cause accusera sa mère d’avoir volé son argent lorsqu’il a quitté l’armée en 2008. Ainsi, M.A.Ndiaye a nié en bloc toutes les charges dont violence à ascendant, injures, menaces.
Mais l’auteur de la plainte a pris le contre-pied de son fils. Selon l’ancien pandore âgé de 65 ans, le mis en cause terrorise tous les occupants de son domicile. Également, la vieille dame, A.Thioune a emboîté le pas à son époux pour retracer, aux enquêteurs, le film des agissements de son fils âgé de 35 ans.
Au terme de l’enquête, l’ancien militaire du  bataillon des commandos de Thiès a été déféré, vendredi dernier, au tribunal de grande instance de Diourbel.

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here