Sunugalnews: Des Sénégalais vivent dans de pénibles conditions au Maroc. Et avec la pandémie du Covid 19, leur situation ne fait que aggraver. Conscient du danger qui les guette, le président de l’Ong Horizon Sans frontières a demandé une prompte réaction des autorités sénégalaises pour éviter l’irréparable. Selon Boubacar Sèye, 68 émigrés dont 32 Sénégalais ont lancé un ultimatum aux autorités consulaires marocaines. Ils menacent de forcer la frontière entre la Mauritanie et le Maroc pour mettre fin à leur cauchemar. Et cela, au péril de leurs vies. Selon Horizon Sans Frontières, il y a un risque de voir cette révolte finir en drame. Face à cette menace, le Maroc aurait envoyé 200 soldats avec des consignes fermes pour les contrer. Coincés à Dahmar, une ville frontalière entre le Maroc et la Mauritanie, ces 68 émigrés dont 32 Sénégalais (parmi lesquels 4 femmes dont une en état de grossesse) vivent un calvaire insoutenable depuis trois mois, malgré les promesses de l’Etat.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here