Le président de la République, Macky Sall, s’est exprimé, à travers les réseaux sociaux, sur la situation qui prévaut au Mali. Pour le chef de l’État sénégalais, le coup d’État militaire survenu avant hier, avec pour conséquence la démission forcé de son homologue Ibrahim Boubacar Keita (IBK) constitue un « coup de force contre un Président démocratiquement élu » mais également « une violation du protocole de la #CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance. »

En plus de d’avoir « fermement condamné » l’acte posé par les forces armées maliennes, Macky Sall estime qu’il faut « agir avec responsabilité et célérité afin d’éviter que le Mali ne sombre dans un vide institutionnel et dans une impasse politique. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here