Le maire de Grand Yoff était au Palais de justice ce mercredi matin en soutien à son collègue maire de Mermoz/Sacré-Cœur, Barthélémy Dias qui devait comparaître à la barre dans le cadre de son procès en appel concernant l’affaire Ndiaga Diouf. 

Ayant eu écho du renvoi du procès, par la chambre correctionnelle de la cour d’appel, à la date du 1er décembre 2021, il déclaré au micro de Dakaractu : « Nous allons revenir le 1er décembre parce que l’autre partie n’a pas d’avocat,  c’est ce qu’ils ont dit… »

Poursuivant, l’édile de Grand Yoff ajoute que malgré la tournure qu’est en train de prendre ledit procès, Barth doit garder le cap. « Je pense que nous sommes dans un État de droit,  donc sûrement qu’il (Barthélémy Dias) va revenir. Mais, ce qu’on doit dire c’est qu’il faut que cela s’arrête ! Ce n’est pas normal. Depuis 10 ans ce procès ne peut pas arriver à son terme, ce n’est pas normal ! »

Réitérant l’appel à la mobilisation des militants et sympathisants, il finira en ces termes : « Barthélémy Dias est libre, ils sont venus l’attaquer, chez lui, devant sa mairie… Il faut que les gens se mobilisent pour résister à cette dictature. »

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here