Lors de sa rencontre hier, avec les membres de son Cabinet, Macky Sall est revenu sur son mandat écoulé. “Les 7 ans ont été difficiles. L’adversité était féroce. Je n’ai même pas bénéficié de temps de grâce”, confesse-t-il d’emblée.

En effet, dès le début de son mandat, le Chef de l’Etat avait été peint par ses détracteurs, comme étant un “Président par défaut” . C’est d’ailleurs, dit-il dans les colonnes de Les Echos, la raison pour laquelle il avait “à coeur de prouver le contraire” et de montrer qu’il était “un président de la République bien préparé”, qui pouvait remplir correctement ses charges.







Actusen.sn

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here