Le leader de la République des valeurs, Thierno Alassane Sall, a dressé un tableau sombre du bilan à mi-parcours de la gestion de la pandémie de Covid-19 au Sénégal. Invité de l’émission Jury du dimanche sur Iradio, l’ancien ministre de Macky Sall estime qu’en levant l’état d’urgence, ce dernier a tout bonnement abandonné les Sénégalais avec la maladie.

«Les véritables chefs d’Etat se révèlent dans les situations exceptionnelles», a d’emblée lâché Thierno Alassane Sall selon qui, le président de la République, «en prenant certaines mesures comme la levée de l’état d’urgence assorti du couvre-feu, a tout bonnement abandonné les Sénégalais avec le virus».

Il ajoute: «Il s’est mis en quatorzaine chez lui et a dit au peuple de se débrouiller», soulignant que Macky Sall ne s’est pas préparé pour faire face au virus.

Tirant, en effet, un bilan «catastrophique» de la lutte contre la Covid-19, ce membre du Congrès de la renaissance démocratique (Crd) de rappeler que le 23 mars, il y avait 79 malades et 8 guéris, 0 décès.

«Mais, au moment où il parlait, le 29 dernier (le dernier discours à la nation, ndlr), il y avait 6698 malades, 4300 guéris, 108 décès et plus de 2200 sous traitement. Si on avait mis en place des procédures qui marchent, on n’aurait pas eu une croissance exponentielle de cas et, aujourd’hui, le plus grave c’est qu’on ne sait plus où se trouve le mal dans ce pays», regrette l’ancien ministre de l’Energie.

Il a, par ailleurs, invité l’Etat à «profiter de cette saison des pluies pour s’assurer que les paysans ont tous de l’engrais et que chaque parcelle cultivable soit mise en valeur pour maximiser nos chances de récoltes suffisantes en céréales et autres».

Dakarmatin

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here