Le Kenya va commencer à produire des vaccins contre la Covid-19 dès le mois d’avril 2022. L’annonce a été faite hier par le ministre de la Santé, Mutahi Kagwe. Ce, pour rompre sa dépendance de l’extérieur dans ce domaine.
A en croire le ministre, « Actuellement nous importons plus de 70 % de nos besoins en médicaments dont les vaccins et produits biologiques. Cela signifie que souvent nous avons des difficultés d’approvisionnement en médicaments essentiels à cause des problèmes logistiques puisque les importations coûtent chers à notre budget » a-t-il fait savoir.
 Ainsi, il a affirmé que la mise en place de la future unité de production de médicaments va réduire la vulnérabilité du pays tout en lui permettant de s’attaquer à de nouvelles maladies comme la Covid-19 qui a exposé le pays et le continent face à une pénurie de vaccins.
«La production locale de vaccins aidera à bien mener les programmes de Santé, à booster la croissance économique tant au niveau régional que national et accroître les capacités du pays à prévoir l’apparition de nouvelles maladies », a dit le ministre Kenyan.
Toutefois, le ministre a indiqué que l’objectif du gouvernement est de rendre le pays autonome en matière de production de médicaments, notamment de vaccins à usage humain.

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here