Sunugalnews : Le Carrefour d’Etudes et de Recherches Action pour le Développement et la Démocratie (CERADD) de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis en partenariat avec l’Agence d’Assistance à la Sécurité de Proximité (ASP), a organisé un important Atelier de restitution des résultats de la recherche sur « Jeunesse stratégie de résilience à la violence et à la criminalité en Afrique de l’Ouest », ce Mardi 03 Septembre à  l’Hôtel Ngor Diarama.Des chercheurs et des acteurs de la prévention de la délinquance ont ainsi profité de l’occasion pour diffuser les résultats de cette importante étude menée au Sénégal et au Burkina Faso.


C’est ainsi que prenant la parole, Monsieur Bireme Faye DG ASP, a souligné que le but de ce partenariat est de lutter contre la violence et les faits criminels au niveau des jeunes dans l’espace sénégalais et Burkinabè.  » On a fait des études pour connaître les causes qui sont à la base des violences et des faits criminels au niveau des jeunes, et de proposer des solutions et des recommandations pour venir à bout de ces problèmes. La violence préoccupe les populations et la violence préoccupe également les décideurs. De plus en plus, ce sont des questions qui méritent  réflexion. C’est la raison fondamentale pour laquelle, l’ASP a accepté en tout cas d’être à côté de l’Université de Saint-Louis dans le cadre d’une dynamique partenariale avec l’appui technique et le soutien financier du Canada à travers le centre de recherches et de développement international, pour diagnostiquer de façon très approfondie les causes et les motivations réelles qui sont à la base de la violence et les faits criminels émanant de la population jeune. Et essayer en tout cas de proposer des solutions, des recommandations qui pourront impacter les dégrés politiques publiques », a-t-il lancé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here