Le vice-président de l’ONG islamique Jamra, Mame Makhtar Gueye a révélé qu’il  y a pas moins de 400 bars à Grand Yoff, banlieue dakaroise, appelant le chef de l’Etat Macky Sall à mettre fin à la corruption dans la délivrance des licences de vente de boissons alcoolisées.

Mame Makhtar Gueye a d’abord salué la décision du chef de l’Etat qui a demandé mercredi en Conseil des ministres, au gouvernement de déployer tous les moyens nécessaires pour arrêter la vente illicite de boissons alcoolisées sur l’ensemble du territoire national, et à réviser les textes y afférents.

« Une démarche citoyenne mérite qu’on évite le rôle du médecin après la mort. En janvier 2011, nous l’avions alerté sur la fabrication de boissons alcoolisées à Rufisque. Avec l’aide des imams de la localité, nous avions réussi à mettre la pression pour obtenir la fermeture de l’usine », rappelle M. Gueye.

Après Rufisque et Thiès, l’usine a été ouverte à Louga avec l’appellation de « Jakarta ». Cette boisson a refait surface de manière dramatique avec pas moins de quatre gosses de moins de 20 ans qui ont perdu la vie aux HLM, quartier de Dakar.

« La palme d’or a été remportée avec le populeux quartier de Grand Yoff avec pas moins de 400 bars, a révélé Mame Makhtar Gueye, qui demande au chef de l’Etat de mettre fin à la corruption dans la délivrance des licences de vente de boissons alcoolisées, car selon lui, il n’est pas normal que ce petit quartier ait 400 bars ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here