Entre le président Macky Sall et Abdoulaye Baldé, c’est le « divorce ». La décision de Macky d’investir Benoit Sambou candidat de la mouvance présidentielle à la mairie de Ziguinchor, a poussé le maire sortant à claquer la porte de la coalition Benno Bokk Yaakaar à deux mois des élections locales. Baldé devrait travailler avec Pastef.

« Je me sens trahi par le président de Benno qui lorsque nous nous verrons, c’est lui qui baissera la tête parce qu’il n’a pas respecté sa parole », a dit Baldé très furieux après cette décision surprise. « Nous ne sommes plus dans la coalition Benno Bokk Yakaar qui a déjà désigné ses candidats pour les élections municipales à venir », a-t-il fait savoir, n’excluant pas « une alliance avec Pastef » de Ousmane Sonko, rapporte le journal Libération, qui est également revenu sur « les secrets de l’audience à quatre au Palais qui a tout fait basculer à Ziguinchor hier. »
Baldé, maire sortant à la mairie de Ziguinchor et patron de l’Union des centristes sénégalais (UCS) va créer sa coalition et déposer sa caution en prélude aux élections locales du 23 janvier 2022. Sans doute une manière pour lui de contrer Benno Bokk Yakaar.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here