Ces derniers jours, beaucoup de nos concitoyens, qui ont embrassé la voie de l’immigration clandestine, sont morts dans les eaux. Leur nombre exact est loin d’être connu. Le ministre de l’Intérieur s’est exprimé sur la question lors de la conférence de  presse du gouvernement. 

«L’objectif du gouvernement ce n’est pas de dénombrer des morts, l’objectif du gouvernement c’est de trouver  des solutions qui se posent aux sénégalais.

Et dans ce cadre, il s’attèle sans relâche, à travers les politiques qui sont mises en œuvre sous la  vision sur président de la République, à trouver des solutions à l’emploi des jeunes, mais également dans le cadre des actions préventives et répressives  coordonnées par les différentes forces de défense et de sécurité pour veiller à ce que nos jeunes ne prennent plus le chemin des océans (…)

Sur la présence de la Guardia civile sur nos côtes, cela n’est pas nouveau. C’est depuis 2006 qu’un accord a été signé entre le Sénégal et le royaume d’Espagne à travers le Frontex. Cet accord prévoit des patrouilles conjointes tout au long de nos frontières maritimes ainsi que d’autres actions. Cela a été renouvelé à plusieurs reprises.»

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here