lundi, 26 septembre, 2022
Sunugal multimédia

Litige foncier à Yenne : Le maire accusé d’avoir cédé 1 hectare de terre à un marabout

par Sunugalnews.com

Un marabout Layenne a bénéficié de plus de 9000m² de terre à Yenne. La population tient pour responsable le maire de la commune. Le mis en cause assure que l’acquisition de ces domaines s’est faite dans la légalité et qu’il s’agirait une manœuvre politique dans le but de lui nuire.

La série de bradage des terres semble connaître un nouvel épisode au Sénégal. L’affaire se déroule dans la commune de Yenne plus précisément dans le village de Nianghal. Un guide religieux se serait vu attribuer des terrains de manière frauduleuse. « Un marabout layenne se dit être détenteur de deux délibérations de plus d’un hectare. Nous nous opposons à cette décision d’autant plus que de nombreux villageois n’ont plus d’espace pour y bâtir leurs maisons et des promoteurs immobiliers se permettent de vendre ces terrains à une seule personne », dénonce un jeune villageois membre d’un collectif des jeunes du village de Nianghal joint au téléphone par Seneweb. Le marabout cité dans cette affaire aurait procédé au morcellement de ces terrains tout en fixant des prix jugés « excessifs » par les habitants de cette bourgade de plus de 5000 personnes. Ce cas de « spoliation des terres » ne serait pas le seul dans la zone. D’après nos sources, une dame aurait bénéficié d’une parcelle où elle aurait planté des cocotiers. Une culture que les habitants prévoient de détruire dans le but de manifester leur mécontentement.

 Dans leur lutte, ces jeunes peuvent compter sur le soutien de leur chef de village. « Quand cette affaire m’a été rapportée, je me suis mis de leur côté pour qu’ensemble, on puisse opposer une résistance pour ramener les uns et les autres à plus de raison », a confié Saliou Ndione, délégué du village qui souhaite par ailleurs préciser que cette affaire n’a rien de politique. La grogne de ces autochtones serait causée en grande partie par le fait que bon nombre d’entre eux ne parviennent pas à acquérir des terrains au niveau de Yenne et surtout parce que les seules parcelles seraient attribuées aux plus « offrants ». A cet effet, ces jeunes annoncent la tenue d’un sit-in dans les prochains jours.

«  Je n’ai jamais cédé de terres à qui que ce soit »

Le premier pointé du doigt dans cette affaire est le maire de la commune de Yenne, Gorgui Ciss. Il est accusé d’avoir signé des délibérations en contrepartie de commissions. Face à ces accusations, le principal concerné a réagi au téléphone de Seneweb et dénonce une manœuvre politique dans le but de lui nuire. « Je n’ai jamais cédé de terres à qui que ce soit. Ce sont des opposants politiciens qui sont à l’origine de cette histoire. Il s’agit d’une personne qui se cache derrière le chef de village, qui est aussi sur la liste de ce candidat », confie le Dr Gorgui Ciss qui fait un rapprochement entre cette affaire et les élections territoriales devant avoir lieu le 23 janvier 2022. L’élu de la communauté rurale de Yenne affirme avoir signé des délibérations en faveur du chef religieux dans les règles de l’art : « Quand quelqu’un acquiert une terre, il peut attendre quelques années avant demander d’être régulé à travers la demande d’une délibération. C’est à ce moment que nous sommes saisis en tant qu’autorité pour examiner si la transaction s’est faite dans la légalité. Une fois que tout est correct, on délivre le document ». Afin d’avoir de plus amples informations sur ce dossier, Seneweb est entré en contact avec le promoteur qui s’est chargé d’effectuer ces démarches. L’homme se nomme Maguette Paye, promoteur immobilier. Contacté par Seneweb, Maguette Paye apporte des précisions sur l’achat de ces terrains par son client (le marabout): « Il y a un terrain appartenant à un certain Ousmane Thiandoum, il l’utilisait pour des cultures maraîchères. Lui et sa famille se sont accaparés de ces terres disant que ça leur appartenait. Son fils a vendu 4000 m² à mon client puis les 5000 m² restants ont été vendus par un certain Youssou Dionne ». Le promoteur affirme être entré en possession de cette affaire en 2021 et que la transaction se serait faite depuis 2007. il a tenu par la même occasion à dédouaner le maire.

NKN

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Copyright @2022 Sunugal multimedia. Tous droits réservés.