Une agression a viré au drame à liberté 6 non loin des locaux du groupe Walfadjri. Les faits se sont déroulés lundi dernier. Deux individus à bord d’une moto ont été interpellés et lynchés par des passants pour vol. Il nous revient que les agresseurs par ailleurs des mécaniciens  ont finalement succombé à leurs blessures.

Avant-hier lundi un peu après 22 heures, deux individus à bord d’un scooter ont été poursuivis par une foule qui criait : « au voleur, au voleur,… ». C’est sur ces entrefaites, indiquent notre source, alors qu’ils roulaient à vive allure, un des badauds leur a jetée une brique. Malheureusement pour les malfrats, ils sont tombés sur la chaussée non loin des locaux du groupe Walfadjiri. Ils ont été lynchés par la foule furieuse. Et n’eut été l’intervention des policiers, les agresseurs pourraient être tués dans des conditions beaucoup plus atroces.

 Quand les limiers sont venus à bord de deux pick-up, ils ont dégagé un périmètre de sécurité entre leurs véhicules et le lieu du drame. Au moment où l’un des agresseurs luttait contre la mort, les policiers ont tout de même réussi à faire parler l’autre qui, on le rappelle, était dans un état moins grave.

Après identification des mis en cause, les limiers se sont tournés du côté des populations pour avoir une idée de ce qui venait de se passer. On leur a confié qu’il s’agissait d’un vol à bord d’un scooter. Il faut dire que les agresseurs ont été par la suite évacués à l’hôpital Aristide Le Dantec. Mais arrivé au centre hospitalier, le jeune homme a fini par succomber à ses blessures. Tandis que l’autre a rendu l’âme le jour suivant c’est-à-dire hier mardi. Par ailleurs, nous avons appris de sources sures que l’un des agresseurs est un mécanicien qui répare des motos. Habitant à Derklé, Pape D. travaillait le matin en tant que réparateur et la nuit, il enfilait son manteau d’agresseur. Quand nous sommes venus à leur magasin hier, on a trouvé le garage fermé. Interrogé, un mécanicien qui travaille à côté nous a confié que ses collègues ont fermé leur magasin pour aller à sa levée du corps à l’hôpital Le Dantec.

Interpellé sur l’agression, notre interlocuteur nous a fait comprendre que c’est avec beaucoup de surprise qu’ils ont appris la nouvelle. Et, poursuit-il d’ailleurs, le décès de Pape. D lors d’une agression a fait le tour de tous les garages. Quant aux autres, ils ont évité d’aborder le sujet avec la presse. Cependant, l’un d’eux nous a juste dit que l’autre agresseur est l’ami de Pape. D qui habité à Dieuppeul sans donner plus de détails. Toutefois avec ce qui vient de se passer à Cambérène et à liberté 6, on comprend que les populations sont déterminées à solder leur compte avec les agresseurs.

Sunugalnews avec Rewmi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here