La propagation du nouveau coronavirus est le sujet qui a le plus retenu ce jeudi l’attention de la grande majorité des quotidiens dakarois. Le quotidien L’As signale que le Sénégal a enregistré ‘’207 nouvelles contaminations dont 115 communautaires et 4 décès en 24 heures’’. Le journal ne cache pas son inquiétude, soulignant en manchette que ‘’le Sénégal s’enfonce dans la zone rouge’’. Le Quotidien trouve lui aussi que ‘’l’évolution du coronavirus dans le pays est plus que préoccupante’’. Le journal observe que ‘’rien que pour la journée d’hier [mercredi], le Sénégal a enregistré pour la première fois plus de 200 nouvelles contaminations au Covid-19 en un jour’’. Il relève que ‘’depuis l’apparition de cette maladie, il est rare que le nombre de cas communautaires dépasse celui des contacts suivis comme c’est le cas’’ ce mercredi où 115 infections issues de la transmission communautaire ont été recensées, contre 92 contacts suivis. Cela fait dire au journal que ‘’la tendance communautaire se poursuit’’. ‘’Explosion de tous les cas’’, alerte pour sa part Source A, faisant état d’un bilan de 242 morts et de 52 cas graves. Le journal estime que cette augmentation du nombre des cas est la conséquence de la grande mobilité notée à travers le pays, à l’occasion de la fête de la Tabaski. Il dit par ailleurs ‘’tout sur le rapport des experts’’ relativement à l’utilisation du Covid-organics, ce médicament fabriqué à Madagascar et censé soigner le coronavirus. Le journal souligne que selon ces derniers, ‘’il est temps que le Comité éthique donne son avis, pour qu’ils sachent s’ils doivent continuer ou arrêter leurs efforts’’. En attendant, L’Observateur ne cache guère son pessimisme sur l’évolution de la maladie au Sénégal. ‘’Coronavirus, +le pire est devant nous+’’, s’alarme le journal, citant le chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Fann, Pr Moussa Seydi. Vox Populi informe que de ‘’nouveaux symptômes’’ ont été ‘’détectés chez les personnes âgées’’. ‘’Démence, chûtes, sommeil continu : comment Corona frappe les vieux’’, titre le journal, qui a recueilli les explications du Dr Seydina Limamoul Mahdi Diagne, gériatre, médecin-chef du centre médico-social de l’IPRES. Selon ce dernier, ‘’une personne qui n’avait pas de signe de démence peut se retrouver avec des troubles’’. Et d’ajouter : ‘’Il faut chercher dans toute pathologie aigue la Covid-19’’. Dans WalfQuotidien, le porte-parole du ministère de la Santé, Mamadou Ndiaye, indique que le Sénégal n’a pas encore passé commande ‘’par rapport à un quelconque vaccin’’. Il faut d’abord qu’on ait toute la documentation scientifique par rapport à ce vaccin’’, déclare-t-il à propos du vaccin mis au point par la Russie et baptisé ‘’Spoutnik V’’. Sur un autre plan, le journal annonce que ‘’des collectifs d’étudiants, de victimes expropriées de leur terre, de travailleurs abusés, vont battre demain [vendredi] le macadam si l’Etat ne réagit pas à leurs doléances’’.  Les sujets abordés mercredi par le chef de l’Etat, Macky Sall, à l’occasion du conseil des ministres ont également retenu l’attention de certains quotidiens dakarois. Selon le quotidien Enquête, le président Sall a ‘’invité ses ministres concernés à relancer la construction du port de Ndayane et la gestion du programme de réhabilitation des aéroports du Sénégal (PRAS). ‘’Aéroports, port de Ndayane, situation des Sénégalais en Argentine : Macky presse ses ministres’’, écrit quant à lui Sud Quotidien. ‘’Macky Sall actualise le portuaire et l’aéroportuaire’’, indique à son tour Tribune.  Le Soleil indique que le président Sall souhaite ‘’un règlement définitif des impenses’’ concernant le port minéralier et vraquier de Bargny-Sendou. Dans un dossier, le journal évoque auss le « drame social’’ que constitue le refus de paternité.

ASG

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here