Le vaccin d’AstraZeneca multiplie les déboires. En France, les sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône ont suspendu la vaccination de leur personnel avec le vaccin d’AstraZeneca après la survenue d’effets indésirables chez un pompier, ont-il indiqué ce lundi. « Par mesure de précaution, nous avons suspendu la deuxième injection du vaccin AstraZeneca », a dit une porte-parole du Service départemental d’incendie et de secours (Sdis). Le pompier concerné a été hospitalisé pour une arythmie cardiaque après sa première injection.Le vaccin AstraZeneca a été suspendu dans plusieurs pays. Les Pays-Bas ont suspendu dimanche par précaution son utilisation jusqu’au 28 mars inclus, après que des « effets secondaires possibles » ont été rapportés au Danemark et en Norvège, sans lien avéré à ce stade, selon le ministère de la Santé. Plus tôt dans la journée, l’Irlande avait pris la même décision. La Norvège avait suspendu le vaccin la semaine dernière, comme le Danemark, l’Islande et la Bulgarie. La Thaïlande comme la République du Congo ont pour leur part reporté leurs campagnes de vaccination.Après une brève suspension dimanche des vaccinations AstraZeneca, suite au décès d’un enseignant vacciné la veille, la région italienne du Piémont a décidé de les reprendre, excluant toutefois par précaution un lot de vaccins du laboratoire anglo-suédois.

Source : Europe 1

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here