Le bras de fer opposant le Sudes-Esr et le recteur de l’Ucad a pris une nouvelle tournure. Pour cause, ces syndicats qui ont constaté une « agression physique inqualifiable d’enseignants dudit institut » ont décidé de porter le combat devant la justice.

Selon Walf Quotidien, ces derniers ont porté plainte contre le président de l’assemblée de l’Université.

En réalité, ces enseignants « protestaient pacifiquement et légalement contre la tenue d’un test illégal, organisé en catimini, à l’Ensept ».

Ainsi, ils comptent internationaliser ce combat sur la question de cette agression à travers une pétition de l’internationale de l’éducation en soutien à leurs collègues et camarades de l’IFE.

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here