Ce mercredi, Cheikh Gadiaga va sans doute retourner en prison moins d’une semaine après avoir bénéficié d’une liberté provisoire. Pour rappel, ce dernier avait été arrêté par la Section de recherches suite à une sortie virulente contre des autorités de Touba qui avaient porté plainte.

Le parquet vient de demander l’ouverture d’une information judiciaire pour injures par le biais des TIC et diffamation avant de requérir le mandat de dépôt. Le dossier a été confié au juge du premier cabinet, selon Libération Online

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here