Sunugalnews:Le Ministère de le Jeunesse a signé, aujourd’hui, une convention cadre de partenariat avec la Délégation à l’Entreprenariat Rapide (Der). Une Initiative qui, selon le ministre, Madame Néné Fatoumata TALL, « entre dans le cadre de la recherche de solution durable pour l’emploi et l’employabilité des jeunes ».

L’emploi des jeunes est au cœur des préoccupations du Ministre de la Jeunesse. Consciente de «la complexité et la transversalité des questions liées à l’emploi et l’employabilité des jeunes », Madame Néné Fatoumata TALL prône des approches novatrices et de nouveaux modes opératoires. C’est dans cette dynamique qu’une convention cadre de partenariat a été signée ce matin avec la Délégation à l’Entreprenariat Rapide (DER).

A en croire la tutelle, cette convention fédère les capacités des deux structures. «La convention que nous signons aujourd’hui vise à identifier les besoins d’accompagnement des jeunes sur l’ensemble du territoire et la mise en œuvre de programmes adéquats pour la réussite de leurs activités entrepreneuriales », a laissé entendre Madame Néné Fatoumata TALL. Poursuivant, elle estime que l’intérêt de cette approche réside dans le fait qu’elle « permet d’accroitre l’envergure et la cohérence des actions du gouvernement en faveur des jeunes, pour plus d’efficacité et plus de résultats.

Devant une assistance essentiellement composée de jeunes, Madame Néné Fatoumata TALL est d’avis que « la résorption progressive du chômage des jeunes par des solutions innovantes et durables est une préoccupation de premier ordre du Gouvernement du Président de la République, son Excellence, Monsieur Macky SALL, à travers le Plan Sénégal Émergent (PSE) qui, souligne-t-elle, ouvre toutes les pistes de solutions pour gagner la bataille de l’emploi et de l’auto-emploi».

Une problématique qui, d’après elle, se pose de manière cruciale dans tous les pays au monde. D’où la nécessité d’avoir une approche différenciée selon la nature des problèmes à résoudre. «Cette convention sera assurément une voie ouverte pour trouver des solutions pratiques et durables adaptées aux besoins des jeunes. Aussi, permettra-t-elle de s’attaquer ardument à la problématique de l’accès au crédit des jeunes porteurs de projets viables en utilisant des procédures rapides », a fait savoir Madame Néné Fatoumata TALL

Le temps de l’action plutôt que le «verbiage»

Se réjouissant de la présence des jeunes à la signature de cette convention, le ministre dira que cela montre qu’ils s’approprient les programmes qui leur sont dédiés. «Nous avons tenu à ouvrir cette séance aux jeunes parce que nous avons pensé que ce qui se fait pour vous doit se faire avec vous », a-telle soutenu. Non sans préciser que son objectif principal est de relever les défis de l’emploi des jeunes. «Nous allons ensemble relever le défis et lutter contre le sous emploi et promouvoir l’entreprenariat des jeunes. Nous sommes sur cette lancée, c’est la raison pour laquelle vous ne nous entendez pas parler souvent. Nous n’avons pas le temps du verbiage ni de la calomnie, car nous avons des objectifs visés. Au niveau de l’Anpej, il y a une redynamisation. Au Prodac, il n’y a eu qu’un seul Dac inauguré depuis 2014, et sous peu nous allons inaugurer deux Domaines Agricole Communautaire. C’est cela notre réponse du verbiage », a conclut Madame Néné Fatoumata TALL.

Présidence de la République du Sénégal
Macky SALL

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here