lundi, 26 septembre, 2022
Sunugal multimédia

Le maire de Méri accusé de non-respect de la parité

par Sunugalnews.com

Le maire de la commune de Méri, commune située dans le département de Podor est accusé d’avoir violé la loi sur la parité lors de l’élection des membres du bureau après son installation pour un deuxième quinquennat. Mais, le maire Aboubacry Sow a balayé d’un revers de la main ces accusations, informe L’As. 

A l’en croire, les dispositions de la loi sur la parité s’appliquent aux scrutins de listes. Or pour l’élection des adjoints, indique Aboubacry Sow, il ne s’agit pas d’un scrutin de liste. Il ajoute que les adjoints ne sont pas élus sur des listes et les candidatures ne sont pas présentées par des partis. En définitive, souligne le maire de Méri, la parité hommes femmes ne s’applique qu’à des scrutins de listes où l’on peut mettre après un homme une femme et vice versa. 

Par ailleurs, Aboubacry Sow a reconnu que le taux de chômage est élevé dans la commune de Méri d’où son engagement de former les jeunes pour qu’ils aient une qualification et trouvent des financements.

NKN

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Copyright @2022 Sunugal multimedia. Tous droits réservés.