La Police de Wakhinane-Nimzaat a interpellé le commerçant Mor. S  pour Coups et blessures volontaires (Cbv). Il est accusé d’avoir aspergé de l’acide sur son ex-copine, suite à une crise de jalousie.

Largué par sa copine A.K et ne pouvant pas digérer cela surtout qu’il envisageait le mariage, Mor. S a planifié une méthode particulière pour se venger. Cette décision lui ouvrira malheureusement les portes de la prison.

En effet, les faits se sont produits au marché « Bou Bess » de Wakhinane-Nimzat. Le sieur Mor.S qui tient une maison de commerce contiguë à la mère d’A.K (la dame s’active dans la restauration) a joint son ex-copine, prétextant qu’il aurait besoin d’elle urgemment. Sans réfléchir, la fille vient à la cantine de Mor.S. Ce qui sera une erreur fatale pour A.K. Car c  qui ce dernier qui a toujours un penchant amoureux pour son ex-petite amie, avait déjà une idée en tête.

Une fois la jeune fille sur place, il s’empare d’une bouteille d’acide qu’il balance au visage de la pauvre. Des personnes qui ont vu la scène torride ont alors accouru pour  tenter de sauver la victime. Certains vont s’attaquer au jaloux Mor.S qui a même échappé au lynchage. N’eût été un notable du marché, Mor allait être corrigé par la foule. Par la suite, il a été conduit, sous bonne escorte, à la Police de Wakhinane-Nimzat. Le visage touché, A.K a été acheminée dans une structure sanitaire de la place pour des soins intensifs. Elle en ressortira avec une incapacité temporaire de travail de 21 jours.

Face aux limiers, Mor a reconnu sans ambages les faits. Toutefois, il explique son geste par jalousie, car se sentant trahi par la jeune fille. Des explications qui ne vont guère convaincre les limiers qui vont le placer en garde à vue.  Selon nos sources, il devrait d’ailleurs être déféré lundi prochain au parquet Guédiawaye.

Avec L’As

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here