Malade, l’ancien président du Zimbabwe était hospitalisé à Singapour depuis cinq mois. Au pouvoir depuis l’indépendance du Zimbabwe, en 1980, Robert Mugabe avait été contraint à la démission en novembre 2017 par un coup de force de l’armée et de son parti, la ZANU-PF. Il a été remplacé par son ancien vice-président, Emmerson Mnangagwa, réélu à la présidence en juillet 2018.

rfi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here