sunugalnews:Quatorze (14) femmes tuées depuis le début de l’année dont quatre (4) en l’espace de moins de deux (2) mois. Le 1er octobre, une femme âgée d’une quarantaine d’années est retrouvée morte, dans un bassin, sur le site du Technopole de Dakar.

Le 23 octobre 2019, dans la banlieue dakaroise, Dakar, Yacine Sané, une jeune dame de 30 ans qui se rendait à son travail, aux environs de 6 heures du matin, victime d’agression, tombe du car à bord duquel elle voyageait et meurt peu après.

Le 2 novembre à Touba, Khady Seye, la trentaine est poignardée à mort par son colocataire qui l’accusait de lui avoir jeté un sort.

Et le plus récent, le 13 Nov, Aminata Ka, âgée d’une vingtaine d’année et enceinte de 4 mois, est morte sous les coups de son époux pour une banale histoire de repas pas servi à temps, à Malika, dans la banlieue de Dakar.

Suite à ce énième cas rallongeant le nombre de meurtre de femmes à 4 en l’espace de moins de deux mois, toutes les organisations de la société civile militant pour la protection et la promotion des droits des femmes, sous l’égide du Réseau Siggil Jigéen, se mobilisent en synergie pour  condamner farouchement ces meurtres de femmes dans des conditions atroces et exigent l’accélération des décisions visant à mettre fin définitivement au féminicide qui commence à prendre des ampleurs intolérables.

Sunugalnews avec Igfm

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here