Cette maladie anémique touche un grand nombre de Sénégalais. Aujourd’hui, plus d’un million de personnes souffrant de cette maladie rencontrent des difficultés pour se soigner. Car le Sénégal ne dispose que de deux centres de traitement qui se trouvent à Dakar. En plus de la rareté des centres, il y a le manque de médecins spécialisés. Pire, la prise en charge reste inaccessible pour nombre de Sénégalais. Parce qu’elle tourne autour de 500 mille francs par personne et par année. Pour le président des personnes vivant avec la drépanocytose, Maguèye Ndiaye, la maladie fait souffrir financièrement et psychologiquement. Maguèye Ndiaye doute des statistiques parce qu’à chaque journée de dépistage gratuite, on dénombre 11% de drépanocytaires. A l’en croire, certaines familles peinent à assurer la prise en charge médicale de leurs membres qui compte 4 malades.

s7

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here