Les responsables de l’ADS sont montés au créneau pour condamner avec la dernière énergie le rejet de la candidature du leader de la coalition LDR-YEESAL, madame Astou Sakho. Ils menacent d’empêcher la tenue des élections locales si la candidature de leur leader n’est pas validée. Ils l’ont exprimé lors d’une conférence de presse tenue au siège du mouvement action pour le développement (ADS), sis au quartier Gomba.

Selon Mamadou Cissé, mandataire de la coalition LDR-YEESAL et porte-parole de l’ADS,  « le rejet de la candidature de cette dame de fer Astou Sakho, est illégal et inadmissible, car nous avons déposé les dossiers avec  la liste de 25 titulaires pour la liste majoritaire et 25 suppléants.

Sur la liste proportionnelle nous avons déposé les dossiers avec une liste de 31 titulaires et 16 suppléants. » Ainsi, les inconditionnels de la candidate de la coalition LDR-YEESAL sont déterminés à mener le combat jusqu’au bout. 

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here