Sunugalnews :Trois Guinéennes mortes sur le coup et une blessée grave. C’est le triste bilan d’un éboulement survenu dans la nuit du jeudi 14 au vendredi 15 mai vers 4 heures du matin dans un site d’orpaillage de Tenkoto, arrondissement de Sabodala.

L’exploitation artisanale de l’or continue d’endeuiller les familles d’orpailleurs dans les zones aurifères de la région de Kédougou. Malgré la fermeture des «diouras», certains n’hésitent pas de braver les mesures prises par les autorités étatiques. C’est ainsi que dans la nuit du 14 au 15 mai vers 4 heures du matin, les ressortissantes guinéennes Mariama Baldé Bâ (25 ans), Aïssatou Djiba Diallo (26 ans), Mariama Ciré Diallo (32 ans), Kadiatou Diallo (19 ans), Fatimata Batouly Diallo (20 ans) Aïssatou Lamarana Diallo (25 ans), Kadiatou Diallo (15 ans), Coumba Diouma Diallo (20 ans) et Awa Diallo (55 ans), munies de leur arsenal, ont contourné le dispositif de sécurité et bravé les mesures d’interdiction des activités d’orpaillage.

Elles se sont rendues audit site pour ramasser des cailloux aurifères. Après avoir fini de creuser les flancs des tranchées, Mariama Baldé Bâ, Aïssatou Djiba Diallo et Mariama Ciré Diallo ont vu les rochers céder. Elles se sont retrouvées sous les décombres, puis ensevelies par le sable. Dès l’annonce de la nouvelle, tous les autres orpailleurs qui dormaient à poings fermés ont accouru vers le site du drame pour venir prêter main-forte aux trois femmes en danger et déclencher les recherches. Deux corps sans vie étaient coincés sous le sol.

Il s’agit des corps de Mariama Baldé Bâ (25 ans) et Aïssatou Djiba Diallo (26 ans). Les corps ont ainsi été extraits. Une des victimes a d’ailleurs été enterrée sur place, vu son état. Mariama Ciré Diallo s’en est tirée avec de graves blessures. Après les constats des pandores, la blessée et les deux corps sans vie sont acheminés au district sanitaire de Kédougou. Les 6 autres Guinéennes qui avaient réussi à prendre la clé des champs, ont été arrêtées pour violation de l’interdiction des activités d’orpaillage et exploitation minière illicite. Une enquête est déjà ouverte.

sunugalnews avec Igfm

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here