La commune de Kaolack va disposer d’un nouveau centre d’état civil financé par le programme d’appui aux communes et agglomérations sénégalaises (PACASEN). La pose de la première pierre s’est tenue sous la présidence de l’édile de la ville, la ministre Mariama Sarr.
La ville de Kaolack va, dans 6 mois, étrenner un nouveau centre d’état civil pour remplacer l’ancien qui date de plus de 50 ans, croulant sous le poids des années. L’édifice sera bâti sur deux niveaux et disposera d’une dizaine de guichets. Le bâtiment qui sera réalisé sur la cour principale de l’hôtel de ville, va, de l’avis de madame le maire, améliorer substantiellement les conditions de travail du personnel municipal affecté dans ce service névralgique. Mariama Sarr qui a présidé la cérémonie de pose de la première pierre de l’édifice est revenue sur les critères à remplir pour bénéficier du programme qui va financer le bâtiment. « Si notre commune a été éligible et à pu bénéficier de ces financements, c’est qu’elle a réalisé des performances, rempli des conditions obligatoires, tant sur le plan administratif, financier que sur celui de la bonne gouvernance », a souligné la maire de la capitale régionale. Par ailleurs, elle a rappelé la réalisation par ce programme de 3 nouveaux postes de santé et le reprofilage des canaux à ciel ouvert de la ville.
En marge de la cérémonie, Mariama Sarr a procédé à une remise de fournitures scolaires d’un montant de 14, 5 millions à l’inspection de l’éducation et de la formation (IEF) de Kaolack. Et une contribution de 4 millions de francs pour l’enrôlement de 4000 élèves de l’élémentaire.

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here