lundi, 26 septembre, 2022
Sunugal multimédia

Kaolack – Plusieurs demandes d’explication envoyées aux grévistes : L’Union des Asp en colère

par Sunugalnews.com

Après le mouvement d’humeur des agents, la direction de l’Asp a décidé de servir des demandes d’explication à ceux qui ont observé le mouvement d’humeur. Ce qui irrite l’U-Asp, qui dénonce ces mesures disciplinaires.

Selon LeQuotidien, après le calme, la tempête. L’Union des agents de sécurité de proximité (U-Asp) du Sénégal n’a pas déposé les armes. Après le mouvement d’humeur des Asp pour l’amélioration de leur situation professionnelle il y a quelques semaines, la direction est en train de situer les responsabilités. 

A travers un communiqué, l’U-Asp affiche sa solidarité aux agents qui ont reçu des demandes d’explication pour avoir observé la grève. Pour elle, cela est «injuste», car les agents étaient debout «pour lutter contre les mauvaises conditions de travail». Par conséquent, l’U-Asp exprime sa solidarité aux Asp «victimes de pression» et invite l’agence à faire «preuve de retenue et raison garder», parce qu’ils ne reculeront pas dans ce «combat de principe et de survie». «Nous n’accepterons plus de demandes d’explication venant d’un quelconque chef d’unité ou encore la tentative de casser l’élan de notre lutte», dit l’Union des Asp. Elle compte se battre, comme elle l’avait fait il y a quelques jours. «Nous comptons faire 72 heures sans Asp, dans tous les services des 46 départements du Sénégal. Peut-être qu’il y aura un impact sur le quotidien des Sénégalais. Vous savez bien que là où vous entrez au Sénégal, vous trouvez les Asp, même en Fonguélémie», déclarait Antoine Preira, président de l’Amicale départementale des Asp de Ziguinchor, au début du mois de janvier. Il s’en est suivi, mardi, 7 janvier, un communiqué de la Direction générale de l’Agence d’assistance à la sécurité de proximité, interdisant «tout rassemblement ou mouvement de grève». Après cette mesure, plusieurs Agents de sécurité et de proximité (Asp) ont reçu des demandes d’explication venant des différents chefs d’unité départementale. 

Cette décision survient au lendemain de la prorogation du mandat des Asp d’une année encore, à compter du 1er janvier 2022. «Le Président Macky Sall a insisté sur l’engagement des Assistants à la sécurité de proximité (Asp) et demande au ministre de l’Intérieur de finaliser, au plus tard en fin juin 2022, l’entrée en vigueur du nouveau statut des Asp», qui réclament leur intégration dans la Fonction publique.

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Copyright @2022 Sunugal multimedia. Tous droits réservés.