lundi, 26 septembre, 2022
Sunugal multimédia

Je plains les pratiques de la France. «Le principe de la diplomatie c’est la RÉCIPROCITÉ». ( Malick Gueye Wade ) 

par Sunugalnews.com

« Chacun connaît un proche qui a été confronté à la difficulté de faire venir en France un membre de la famille ou un ami, et s’est retrouvé perdu dans l’univers kafkaïen de la délivrance des visas pour la France » ( La Cimade).Oui nous sommes tous confrontés à ce problème. Il faut qu’on élève la voix pour que la France arrête. Nous avons beau interpeller les autorités sénégalaises mais en vain. Alors nous avons décidé de passer par la presse pour qu’elles nous prêtent une oreille attentive. Trop c’est trop avec les pratiques du consulat de France à Dakar. Des refus de délivrance de visas suivi d’abus d’autorité et d’exploitation abusive au plan financier sont de mises au quotidien. 

e ne sais pas ce que font les autres pays d’Europe , d’Asie ou d’Amérique ayant un consulat à Dakar, mais ce que fait la France dans la délivrance de visas au Sénégal est inacceptable et il faut qu’on en parle. 

Pas une semaine où on n’entend pas des lamentations, des revendications ou des réclamations de sénégalais à qui on a refusé le visa. Des malades qui doivent aller se soigner, des étudiants qui ont une mention et acceptés par des universités françaises, des membres de familles restés longtemps sans se voir et qui doivent se retrouver pendant des fêtes ou simplement en regroupement familial, des professionnels qui ont rendez-vous dans le cadre de leur travail, des artistes ou hommes de culture invités par des associations ou des organisations non gouvernementales ; la liste est longue et malheureusement, plus des 70% de demandes de visas refusées. 

Le parti que j’ai pris pour dénoncer les pratiques du consulat de France à Dakar, émane du fait que nous sommes souvent trahis par nos sentiments et victimes de notre crédulité qui nous fait croire que nous traitons avec elle d’égal à égal. Ce qui n’est pas du tout le cas. Nous nous laissons abuser sans piper mots et je ne sais vraiment pas si nos autorités sont au courant. 

Le consulat de France à Dakar traite plus de 150 à 200 demandes de visas par jour ( long et court séjour). Le processus d’exploitation commence à partir de la prise de rendez-vous avec VFS ( 18.000 f cfa) pour la prise de rendez-vous, les frais de visas ; 32.500 f cfa pour le court séjour et 65.000f cfa pour le long séjour non remboursables. Après traitement, le passeport vous est remis par un service moyennant 11.000 f cfa si le demandeur réside à Dakar et de 20.000 f cfa s’il réside en dehors de Dakar. Pour les étudiants, il leur faut d’abord passer par Campus France. Pour cela, il faut verser 75.000 f cfa à la BICIS dans le compte de Campus France pour ensuite prendre rendez-vous, suivre le même processus que les autres demandeurs de visas . Mais pour l’étudiant, il verse 65.000f cfa de frais de visas long séjour plus 11.000f cfa ou 20.000f cfa de frais de réception du passeport après avoir fait un dépôt de 75.000f cfa à la BICIS. Ce qui lui fera un total de 151.000f cfa. Après refus, rien ne lui est remboursé. Il faut que nos autorités revoient cela et protègent nos compatriotes sénégalais. 

L’exploitation abusive de la France doit cesser ipso facto car trop c’est trop. 
NKN

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Copyright @2022 Sunugal multimedia. Tous droits réservés.