En prison depuis mercredi, Ousseynou Sy a eu droit à un accueil mémorable des détenus de San Vittore.
La première nuit d’Ousseynou Sy en prison à San Vittore s’est terminée comme prévue : avec la révolte des autres prisonniers.
Le Corriere della Sera rapporte un « jet incessant d’œufs et d’oranges contre la porte de sa cellule. Sans s’arrêter et sans lui permettre de dormir ».

« Assez d’Africains en Europe, je voulais juste … », entre autres propos de délinquants sexuels repentants, des criminels sur femmes et mineurs, qui risquent de le lyncher en prison.

La direction de San Vittore a alors décidé de déplacer le chauffeur italien d’origine sénégalaise qui a mis le feu au bus qu’il conduisait sur le Paullese, avec 51 élèves à bord.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here