A mi-parcours, le projet investir dans les premières années de la vie pour le développement humain au Sénégal (Pipadhs) a accompli des résultats significatifs, selon le Secrétaire général du ministère de la Femme, Mame Ngor Diouf. 
« Concernant la Composante 1 : Nutrition et stimulation précoce, sur les 03 indicateurs intermédiaires de cette composante, les cibles liées à 02 indicateurs sont réalisées à 100%. Relativement au Suivi et Promotion de la Croissance, 247 049 enfants 0-23 mois ont étés touchés sur une cible de 367 544 enfants, soit un niveau de couverture de 71% », explique Mame Ngor Diouf.
Il ajoute : « Les activités de communication ont touché 149.858 mères d’enfants 0-23 mois sur des thèmes relatifs à l’ANJE et la PCIME C. Les activités de dépistage actif de la malnutrition aigüe avec le périmètre brachial ont bénéficié à 984.722 enfants 6-59 mois au troisième trimestre de l’année 2020. Au total, 81% de la cible ont été touchés avec un niveau de prévalence de global de 2,1% ». 
Dans la Composante 2 intitulée, Apprentissage précoce et qualité et mise en œuvre à travers les 4 sous-composantes : Amélioration de la qualité de l’apprentissage précoce ; Engagement parental dans les apprentissages précoces ; Financement axé sur les résultats pour les Daaras ; et Construction et réhabilitation de CTP, CPE et Daaras préscolaires publics, les résultats sont tout aussi encourageants, félicite-il. 
A titre illustratif, il cite la révision du référentiel des compétences des apprenants des daaras préscolaires, la capitalisation des expériences et bonnes pratiques des daaras préscolaires. L’élaboration et l’édition d’un Guide d’éducation religieuse pour les Cases des Tout-Petits, entre autres. 
« Le financement des IA a permis l’organisation de réunion de cadrage et l’élaboration de modules de formation initiale. Au niveau des IEFs, le projet a facilité la tenue de CDD qui a permis de définir les modalités permettant la sensibilisation de 397 CGE, l’identification de nouveaux sites d’implantation de CPE et la formation de 409 nouveaux prestataires recrutés dont 262 femmes », fait-il savoir.
L’élargissement de l’accès et l’amélioration de la qualité des enseignements apprentissages a permis d’enrôler 17.371 enfants dont 9.330 filles et 398 enseignants volontaires communautaires. 
Concernant les Daaras, des avancées significatives sont notées. Il soutient : « la construction des 33 premières CTP a démarré dans les 7 régions. Les contrats concernant les CPE et les daaras préscolaires publiques sont en cours de signature. Leur effectivité permettra le début de leurs constructions d’ici début décembre. Ceci intervient après un processus d’élaboration et de validation des modèles de CPE et DPP validés par toutes les parties prenantes ».
Concernant l’élargissement de l’accès aux apprentissages précoces, 100 espaces d’éveil et de stimulation précoce ont été aménagés et équipés dans des structures préscolaires pour la prise en charge des enfants de moins de 3 ans. 
Par ailleurs, 617 Structures DIPE ont reçu des outils de santé, de nutrition et des boîtes à image, composés de 617 registres de suivi promotion de la croissance, 617 registres de dépistage, 205 boîtes à image Petite section, 206 boîtes à image Moyenne section et 206 boîtes à image Grande section. 
529 leaders communautaires sont engagés dans la promotion du développement de l’enfant sur une cible globale du projet de 1800. 29 documents de planification locale intègrent le DIPE sur une cible globale du projet de 230. La pandémie de Covid-19 a retardé l’élaboration de nouveaux documents de planification et une étude sur l’implication des citoyens et/ou communautés dans la planification, la mise en œuvre et l’évaluation des programmes de développement est réalisée.
« En matière d’enregistrement des naissances, la DEC, appuyée par l’UGP, a acquis 135.000 imprimés d’actes de naissances pour les centres d’état civil, de 1.500 registres et 24.200 cahiers d’enregistrement des naissances pour les chefs de village et délégués de quartier ainsi que la formation de ces derniers », indique le Sg du ministère. 
Toutefois, il relève que bon nombre d’activités planifiées n’ont pas pu être réalisées. 

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here