Impactées par le TER, des familles de la banlieue dakaroise réclament de meilleures conditions de vie. Certaines populations de Thiaroye interrogées par nos confrères d’Iradio, coupées du reste de Dakar exigent une passerelle pour leur mobilité.

Ainsi, certains habitants de Thiaroye Gare montrent leur mécontentement et continuent de souffrir le martyr. « S’ils disent que les travaux du TER sont terminés, nous, nous n’avons pas vu cela. Nous n’avons pas de canalisation, on est confrontés aux inondations durant l’hivernage, difficile d’aller au marché avec des escaliers difficiles à monter surtout pour les personnes âgées. Nous voulons une passerelle qui descend vers Thiaroye. On n’arrive plus à vendre nos marchandises. Nous traversions ici pour aller à Thiaroye mais maintenant l’accès est difficile », dit l’une d’entre elles.

Par ailleurs, les populations de Thiaroye sont coupés du reste des autres  localités. Guinaw rails est désormais difficile d’accès. « Au quotidien, je partais à 4 h du matin à Dakar. Maintenant, difficile de le faire à cause des travaux du TER. Il y a beaucoup de bandits ici. La police arrête souvent des malfrats mais cela n’empêche, ils reviennent toujours à cause des travaux du TER. Il y a une dame qui a fait une chute sur la passerelle. Elle est décédée des suites de ses blessures. Il y a d’autres (qui ont été) victimes de la même chose. Nous voulons une passerelle pour qu’on puisse rendre visite tranquillement à nos familles d’enfance », a témoigné une autre.

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here