vendredi, 20 mai, 2022
Sunugal multimédia

Ibrahima Ndiaye, Professeur de Droit: «La capacité à fédérer et l’expérience politique de Khalifa Sall ont joué en faveur de sa coalition»

par Sunugalnews.com

Ibrahima Ndiaye, professeur de droit et consultant, analyse la percée et les bons résultats de la coalition «Yewwi Askan Wi ». Il invite cependant à attendre les résultats officiels pour une analyse numérique, afin de connaître la marge exacte. Mais, il reste convaincu que l’alliance de Khalifa Sall et du Pastef d’Ousmane Sonko, a grandement contribué à cette percée de la coalition «Yewwi Askan Wi » à Dakar et sur le territoire national

Le professeur de droit Ibrahima Ndiaye recommande d’essayer de comprendre la posture de Khalifa Sall, en fonction des bons résultats de la coalition « Yewwi Askan Wi». 

Chronologiquement, évoque-t-il, Khalifa Sall a produit la coalition « Manko » qui lui avait permis de conquérir la mairie de Dakar. Malheureusement, sa condamnation judiciaire assortie d’une déchéance de ses droits civiques, avait entraîné sa révocation de ses fonction de maire mais aussi de député. 

« Depuis sa sortie de prison, Khalifa a rebondi avec « Yewwi Askan wi ». Et sur le plan national, son alliance avec Pastef, qui a fait un excellent travail à Ziguinchor, et les autres membres de partis de sa coalition, a été d’un grand apport dans cette victoire », a expliqué le professeur de droit. Se voulant prudent, Ibrahima Ndiaye demande d’attendre les résultats officiels, pour mieux déterminer son poids électoral sur l’échiquier national. 

« Il faut attendre les résultats officiels pour faire une analyse numérique afin de savoir la marge exacte des deux mouvances. Khalifa Sall, dont la capacité à fédérer et son expérience politique ont joué en faveur de cette opposition, a fait un excellent travail. Reste pour lui à revenir dans le champ politique. Pour cela, il faut qu’il puisse être réhabilité. Mais, il a sa place dans la politique sénégalaise », estime le consultant. 

A en croire, M. Ibrahima Ndiaye, tous ceux sur qui les populations comptent doivent participer à la construction du pays et à l’œuvre collective de construction nationale. « Khalifa Sall a sa place. Et nous lançons un appel au Président Macky Sall afin qu’il réfléchisse dans ce sens », plaide-t-il. Globalement, retient-il, Khalifa doit avoir une grande fierté d’avoir réalisé avec sa coalition tous ces résultats. « On ne lui attribue pas l’exclusivité de cette victoire. C’était un travail de groupe. Mais pour avoir uni toutes ces forces, fédéré et fait le coaching, c’est un grand succès pour lui », précise Ibrahima Ndiaye. 

Le consultant prédit que le jour où Khalifa Sall se rendra à la mairie de Dakar pour l’investiture de son poulain, Barthélémy Dias, il y aura beaucoup d’émotion. « Cette fierté qu’il aura d’avoir accompagné cette quête de victoire, sera apparente. Khalifa Sall va essayer de se rendre dans toutes les mairies avec un air de triomphe. Et ce sera extrêmement important pour un leader politique de son envergure, pour la suite du combat politique à mener dans l’opposition », conclut notre interlocuteur. 

Le Témoin

NKN

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

L’info en continue 

Copyright @2022 Sunugal multimedia. Tous droits réservés.