Dans un communiqué publié le 21 décembre 2021, l’état-major français a annoncé avoir tué Soumana Bara, présenté comme l’un des auteurs de l’assassinat  de 8 personnes dont 2 nigériens et 6 humanitaires français dans le parc de Kouré (Niger) en août 2020. 
Entrant dans le cadre de l’opération Barkhane, l’attaque de l’armée française s’est déroulée ce lundi 20 décembre au Nord de la ville de Tillabéri (Niger) en « étroite collaboration » avec l’armée nigérienne. « Après l’avoir localisé dans une zone sanctuaire de l’EIGS au nord de la ville de Tillabéri, puis formellement identifié, il a été neutralisé par une frappe aérienne. Un groupe commando a ensuite été héliporté pour reconnaître et fouiller la zone de la frappe », dit le communiqué. 
Selon l’état-major français, Soumana Bara dirigeait un groupe de plusieurs dizaines de combattants de l’État islamique au grand Sahara (EIGS) dans les zones de Gober Gourou et de Firo (Ouest du Niger). « Il faisait partie du commando qui, sur ordre d’Abou Walid Sahraoui, a exécuté  froidement 8 personnes, 6 Français et leurs 2 accompagnateurs nigériens, dans le parc de Kouré, au sud-est de Niamey. Il avait filmé l’exécution et en avait assuré la médiatisation » affirme l’état-major français.

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here