Emprisonné depuis février dernier pour  » association de malfaiteurs, provocation aux crimes et délits, organisation d’un mouvement insurrectionnel »,  été transféré depuis vendredi, à la prison de Sébikotane.

Joint par PressAfrik, son avocat Me Moussa Sarr a confirmé l’information avant d’expliquer que  » c’est une procédure normale. Il va à la prison de Cap Manuel pour 15 jours en raison de la Covid_19. Après il est ventilé à la prison de Sébikotane. »
Pour ce qui est de la demande de liberté provisoire de son client, la robe noire d’indiquer qu’il  » travaille activement pour que  l’activiste soit entendu sur le fond du dossier. Après cela nous pourrions déposer une demande de liberté provisoire auprès du Doyen des juges Samba Sall. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here