Sa pelouse relookée et devenue, de l’avis de tous, de bien meilleure qualité, attirait la Guinée et la Côte d’Ivoire qui voulaient y recevoir leurs adversaires de la prochaine journée des éliminatoires du Mondial 2022. Finalement, Guinéens et Ivoiriens vont jouer ailleurs.

La pelouse du stade Lat Dior n’a plus grand chose à envier aux meilleures aires de jeu du continent. En effet, après le coup de gueule de Sadio Mané, les fédéraux appuyés par les pouvoirs publics se sont déménés au point d’offrir un vrai billard, salué notamment par le sélectionneur du Togo, Paulo Duarte, et l’entraîneur de l’ASEC d’Abidjan, Julien Chevalier, récents hôtes des Lions et de Teungueth FC dans l’antre de Thiès.

La qualité de la pelouse a fait écho en Côte d’Ivoire au point la FIF (fédé ivoirienne) a pensé faire jouer ses Eléphants à Thiès, après que la CAF a levé l’homologation du nouveau stade Alassane Ouattara d’Abidjan. Cela après la Guinée qui, elle, fait les frais de la situation politico-sociale dans le pays après le putsch qui a renversé le président Alpha Condé.

Finalement, la Guinée et la Côte d’Ivoire ne joueront pas au stade Lat Dior. En effet, après le Syli qui a choisi Agadir, les Eléphants recevront leurs adversaires à Cotonou au Bénin.

Sunugalnews avec Igfm

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here