lundi, 5 décembre, 2022
Sunugal multimédia

Grande Muraille Verte : Les jeunes du programme Xeyu Dawyi crient leur ras-le-bol après 3 mois…

par Sunugalnews.com

Sunugalnews : Les jeunes du programme Xeyu Dawyi crient leur ras-le-bol et tapent du poing sur la table.
En effet, après être restés 3 mois sans salaire, ces jeunes sonnent la révolte, et montrent leur colère tout en interpellant le Chef de l’État Macky Sall.
Sidiki Ndiaye, le porte parole de ces jeunes apporte une explication au micro de nos confrères de la Sen TV.  » Nous, nous avons vraiment un problème. Depuis notre recrutement, nous n’arrivons pas à être payé correctement. Et là, nous avons des arriérés de 5, 4, 3 mois. Il y a des gens qui sont là. Jusqu’à présent, il y a de cela longtemps, ils n’ont pas perçu. Donc lorsque la commission est passée par là, nous leur avons posé la question selon laquelle Pourquoi ces retards de salaires, ils nous ont dit que c’est le Président de la République qui a dit les Caisses de l’État ne peuvent pas supporter les Salaires. Donc ils vont nous payer par 3 mois. Et là nous avons dépassé 3 mois et jusqu’à présent, nous n’arrivons pas à percevoir nos salaires. Nous sommes à 5 jours voire 6 jours de la Tabaski. Nous faisons un appel au Chef de l’État puisqu’on dit que c’est lui qui nous recrutés et que c’est lui qui doit nous payer. Donc il n’a qu’à nous édifier pour qu’on puisse savoir le véritable problème. Nous sommes fatigués, nous travaillons matin et soir, et jusqu’à présent nous ne percevons pas nos salaires « , a-t-il laissé entendre.

Par ailleurs le Directeur de l’Agence Sénégalaise de le Reforestation de la grande muraille (Oumar Abdoulaye Bâ) verte s’explique sur la situation de ces travailleurs.

À l’en croire, cette situation n’est due qu’à l’audit qu’il a lancé dans un souci de transparence dès sa prise de fonction.
Et que son équipe travaille d’arrache-pied pour rétablir la situation de payement mensuel.  » Il y a pas pour le moment le payement mensuel. Quand je suis arrivé, j’ai demandé en premier lieu de faire l’audit du fichier physique depuis 1 mois. Je viens de terminer il y a moins de 4 jours, je ne peux déclencher un payement sans savoir qui y travaille? Et qui travaille où ? C’est maintenant cette base de données stable et stabilisée que je vais bancariser. Ce qu’il faut comprendre c’est qu’il nous faut de la visibilité sur ceux qui reçoivent les payements. Nous comprenons aussi qu’il y a un problème pour certaines zones de recevoir des payements car les banques ne sont pas dans les toutes les communes. Je le comprends parfaitement, mais le système que nous utilisons à savoir le transfert d’argent, a aussi besoin d’avoir vraiment une visibilité. Pour cette visibilité, il me faut avoir une base de données que je vais stabiliser. Et comme ça on saura qui travaille et qui ne travaille pas? Et en ce moment, on fera l’audit des contrats. Car beaucoup de gens ont quitté et on ne le sait pas. Si je continue de payer comme ça, je risque de payer des gens qui ne travaillent plus », a expliqué le Directeur Oumar Abdoulaye Bâ.

Espérons juste que la situation sera réglée bien avant la fête de Tabaski, pour permettre à ces jeunes de passer une belle fête de Tabaski.

Saliou Samb, journaliste Rédacteur en Chef sunugalnews.com

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Copyright @2022 Sunugal multimedia. Tous droits réservés.