Un Kankourang frappé par un homme, a rendu l’âme hier samedi aux environs de 22h dans les services des urgences du Centre hospitalier régional de Ziguinchor.

Les faits se sont déroulés dans la commune de Kaour. Tout est parti, selon nos sources, d’une journée d’investissement humain qui a été organisée par les jeunes de Kaour. Une journée au cours de laquelle les jeunes devaient procéder au désherbage des alentours de leur poste de santé. Pour se faire, pour égayer l’atmosphère et mobiliser les jeunes garçons et filles, ils ont sorti un Kankourang comme à l’accoutumée. Sur sa route, le Kankourang va rencontrer une dame qui habite dans la concession familiale  des «Djighaly ». Il (le Kankourang) va la frapper.

Un acte qui va provoquer la colère du neveu de la victime. Ce dernier va apporter une riposte au Kankourang. Dans leur course, l neveu a fini par mettre la main sur le Kankourang avant de l’affecter des coups de bâton sur sa tête. Atteint gravement, le Kankourang qui répond du nom de Moussa Mané âgé de 22 ans, va être évacué d’urgence à l’hôpital  régional de Ziguinchor où il finit par rendre l’âme hier samedi aux environs de 22 heures.

Son bourreau Ismaila Djighaly qui ne pouvait consommer les coups que le Kankourang a administré à sa tante, a été arrêté et gardé à la Brigade de gendarmerie de Samine. Les hommes en bleu ont ouvert une enquête.

Sunugalnews avec Igfm

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here