Selon nos confrères de l’Equipe, le président de la FIFA, Gianni Infantino, estime que, si « la réouverture des stades est l’objectif », la priorité demeure encore, aujourd’hui, la santé publique, alors que la pandémie de coronavirus n’est toujours pas enrayée.

Lors d’un déplacement à Rome, ce mercredi, où il a rencontré le chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte, pour discuter de la reprise des compétitions dans la Péninsule, où la Serie A reprendra le 19 septembre à huis-clos, Gianni Infantino a précisé sa pensée quant au retour du public dans les stades.

« Le football sans supporteurs, ce n’est évidemment pas la même chose, mais la santé est plus importante, a souligné le président de la FIFA. Il faut regarder comment on peut repartir. Il est certain que la réouverture des stades est l’objectif, mais sans mettre de pression, ni fixer de délais. Travaillons sérieusement à un retour à la normale. »

Prudence généralisée

A ses côtés, le président de la Fédération italienne, Gabriele Gravina, s’est montré tout aussi prudent sur le sujet, alors que les appels à une ouverture partielle se multiplient en Italie de la part des clubs, des joueurs et des entraîneurs.

« L’école recommence d’abord, puis nous regarderons petit à petit la possibilité de rouvrir les stades », a expliqué le dirigeant italien, qui en a aussi profité pour indiquer qu’il donnerait son feu vert à la poursuite, la saison prochaine en Italie, des cinq changements possibles lors d’un match.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here