« Il faut éviter le syndrome hollandais », a mis en garde le président de la République, Macky Sall lors du conseil présidentiel sur le projet de loi relatif à la répartition des recettes issues de l’exploitation prochaine des hydrocarbures. Ce phénomène économique qui relie l’exploitation de ressources naturelles au déclin de l’industrie manufacturière locale, a été au cœur de l’exposé du recteur de l’université de Dakar, Ahmadou Aly Mbaye qui a alerté sur les effets pernicieux encore appelé la malédictions des matières premières.

Partageant le point de vue du recteur, le chef de l’Etat déclare que : « elles (les recettes issues de l’exploitation des hydrocarbures) ne doivent pas créer une inertie des autres secteurs. Mais elles doivent les soutenir. Il faut renforcer tous les secteurs d’activité et éviter le syndrome hollandais. C’est-à-dire ne pas s’endormir sur nos lauriers en nous disant on ne va plus cultiver ou pêcher…on attend tout su pétrole et du gaz ».

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here