Selon Ibrahima Diagne, DG de Promotion de la Gestion intégrée et de l’Économie des déchets solides (PROMOGED), le Sénégal perd chaque année plus de 85 milliards de Fcfa, à cause de la mauvaise gestion des déchets.

Cette perte, confie-t-il, dans des propos repris par Le Soleil, représente 1% du Pib. Le secteur a un potentiel de 15 000 emplois, dont 3000 emplois directs générés par le PROMOGED.

En effet, rien que la décharge de Mbeubeuss, qui a un chiffre d’affaires de 3 milliards de Fcfa, fait vivre 2000 personnes.

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here