Le chef de l’État, Macky Sall, a piqué une grosse colère après avoir découvert le recrutement anarchique dans la fonction publique.

Le président de la République a vu rouge quand il a su que la masse salariale a atteint plus de 900 milliards de Fcfa alors qu’elle était de  428 milliards en 2011 répartie entre 91 401 agents, informe L’Observateur.

Les dépenses de personnel culminaient à 904,9 milliards Fcfa en 2021, contre 817 7 milliards Fcfa en 2020. Soit une augmentation de 10,7%.

En 2020, la Fonction publique employait 152.265 agents. Cet effectif était de 145.294 agents à fin décembre 2019.

Une hausse vertigineuse, si l’on sait qu’en 2000, la masse salariale était de seulement 173 milliards Fcfa pour 65 887 agents publics.

En 2018, rapporte le journal dans sa livraison de ce vendredi, 135 000 agents étaient relevés pour un montant global de 683 milliards de Fcfa.

Sur la période 2022-2024, les crédits de personnel devraient évoluer comme suit : 952 milliards Fcfa en 2022, 1040 milliards en 2023, 1124 milliards en 2024.

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here