« J’ai été affecté six fois en huit ans… Je n’ai plus aucune confiance en cet État « 
: les mots sont de l’activiste Guy Marius Sagna qui fait face à la presse présentement pour parler de sa situation personnelle liée à son engagement citoyen. Et c’est pour annoncer la suspension de ses activités au sein de la fonction publique.  « Je suspends mes fonctions au niveau de la fonction publique sénégalaise. Je ne veux pas être un jouet entre les mains du président Macky Sall qui m’arrête, qui m’emprisonne, qui me libère ou m’affecte selon son bon vouloir, je n’accepterai plus ça « , fulmine l’agent de santé nouvellement affecté à Kédougou, une sanction décidée par le ministère et décriée par ses défenseurs.
Et de préciser toutefois : « Je n’ai pas eu le temps de passer au ministère pour déposer ma demande de mise en disponibilité pour une période de trois ans. Et ce n’est pas négociable « , dit-il, précisant que cette décision n’a rien à voir avec son affectation à Kédougou. « Je n’ai pas encore reçu de note d’affectation à Kédougou… Même s’ils m’affectaient en face du siège de Frapp, je ne suis pas preneur », lâche-t-il.

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here