Dans moins de 03 mois le Sénégal va organiser des élections locales aux enjeux multiples. Ainsi, Dakaractu Mbour s’est intéressé à la ville du président Sall, précisément à sa formation politique qui va connaître en son sein un combat fratricide pour le contrôle de la mairie.

En effet, suite au choix porté sur le maire sortant, Matar Ba, comme tête de liste pour la commune et Dr Cheikh Kanté pour le Conseil départemental, ces derniers croiseront le fer avec une liste parallèle issue de leurs rangs. 

Celle-ci est animée par le député Fada Guène qui regroupe plusieurs autres responsables du parti au pouvoir à Fatick, ainsi que des conseillers municipaux sortants dont Mamadou Camara (PCA Ancar), Sémou Diouf (PCA Aprosi), Cheikh Tidiane Dieng (PCS Prodac), Babacar Diouf (chef du service Approvisionnement COUD), Sory Kaba (ex DG des Sénégalais de l’extérieur, par ailleurs tête de liste des frondeurs pour le conseil départemental), Mamadou Kane dit Blaise, président de la commission des finances et conseiller municipal sous le maire sortant Matar Ba, Issakha Dieng (2e adjoint au maire)…

Ces différents responsables de l’Apr ont mis en place la coalition dénommée « Andu Nawlé Suxali Sunu Gokh », avec la ferme détermination de bouter Matar Ba hors de la gestion des affaires de la commune de Fatick.  

La faiblesse de cette liste residerait dans la perception qu’ont certains Fatickois qui estiment que ses animateurs ne sont mus que par leurs intérêts d’autan que la tête de liste Mamadou Camara avait déserté la base depuis très longtemps. Au même moment, ils disent que Sory Kaba (tête de liste départementale) n’est pas un modèle d’ouverture et qu’il ne mobilise plus depuis son limogeage. 

La principale force dont cette liste par contre pourrait bénéficier c’est le lot des militants frustrés de Biram Faye et de Ibrahima Diouf Souka Ndella qui tiennent vaille que vaille à sanctionner l’édile sortant. 

À côté de Matar Bâ qui aura la lourde et périlleuse tâche de diriger la liste communale de Benno Bokk Yakaar, il y a de fidèles lieutenants du leader de l’APR qui peuvent peser sur la balance des résultats au soir du 23 janvier prochain. Ce sont entre autres, Ibrahima Diouf Souka Ndella (ex DRH du ministère de la santé), El Hadji Souleymane Diouf (Dage du ministre Samba Ndiobène Ka), Mamadou Ngom Niang (Dage du ministre des sports), Ahmadou Bamba Sarr (Dage du ministère de l’artisanat), Maïssa Mahécor Diouf (Dg de la Safru. SA), Biram Faye (DG de l’ASP), Mme Aïda Diouf (1ère adjointe au maire), tout comme Mame Adama Ndour (ministre-conseiller à la présidence) dont le soutien est annoncé par le ministre Matar Bâ qui dit s’attendre aussi au ralliement d’autres responsables dans les prochains jours. 

Pour la liste « Benno Bokk Yakaar » conduite par Matar Ba, la principale faiblesse réside dans le bilan décrié par plusieurs Fatickois rencontrés. Les forces de la liste Benno par contre, sont nombreuses.

En effet, les populations de Fatick ne votent pas uniquement pour une liste ou une tête de liste, mais elles votent Macky Sall qu’elles portent dans leur cœur. L’autre force de cette liste reste le Dr Cheikh Kanté qui pourrait beaucoup contribuer à la victoire eu égard à ses moyens et à son engagement aux côtés de Macky Sall… 

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here