Sunugalnews : L’APR de Dagana fustige catégoriquement l’ancien membre du PDS suite à sa sortie sur la Tfm.
Omar Sarr puisqu’il s’agit de lui, ancien Secrétaire Général national adjoint du PDS et coordonnateur du mouvement « Alliance suxali Sopi », une mouvance du parti libéral, qui était l’invité de l’émission Face 2 Face de la TFM animée par la Journaliste Aïssatou Diop Fall s’était prononcé sur les élections municipales.
Ce dernier avançait qu’avant les élections, il fallait d’abord faire un audit du fichier électoral. « Avant les élections municipales, il faut d’abord faire un audit du fichier électoral avant toute chose. Avant de dire si je serai candidat ou pas il faut d’abord discuter avec les populations qui me vouent une estime sans commune mesure. C’est aux populations de faire un bilan de la gestion de la ville de Dagana », s’est-il exprimé sur le plateau de la TFM.

Ce qui certainement n’a pas du tout plu aux apéristes de la commune de Dagana.

Voici la réponse de Benno Bokk Yakar en question :

BENNO BOKK YAKAAR DE DAGANA REPOND A OUMAR SARR MAIRE DE DAGANA

Dans le cadre de sa sortie dans une émission télévisée en date du 27 octobre 2019, Omar Sarr actuel maire de la commune de Dagana interpelle l’Etat pour une mise à jour du fichier électoral qui serait une condition pour la tenue d’élections transparentes à Dagana.

Après un magistère infructueux de 23 ans à la tête de la commune de Dagana qui l’a vu organiser et gagner plusieurs élections sur la base de ce même fichier voilà que le sieur Sarr en perte de vitesse se permet de remettre en question l’intégrité de ce fichier qui nonobstant son évolution normale (refontes, nouvelles inscriptions etc…) lui a permis de dérouler des jours sombres à la tête de la Mairie de Dagana au grand dam des populations aujourd’hui appauvries et dans le désarroi total.

Mais les esprits sains et avertis devineront aisément que l’effet cumulé des deux dernières défaites aux législatives de 2017 puis à la récente Présidentielle de 2019 qui a consacré la brillante élection de Son Excellence Monsieur Macky Sall a fini par donner le tournis à notre cher Maire qui ne sait plus à quel saint se vouer. En effet, maintenant qu’il est du côté des perdants le fichier devient subitement suspect or ce fichier est « son » fichier ses compétences en manipulation de fichier étant un secret de polichinelle, lui l’informaticien qui avait élu domicile à la Direction de l’automatisation des fichiers (la célèbre DAF).

D’aucuns auraient même eu à louer ses capacités à « fabriquer » des cartes, à faire voter mineurs et même des morts.

Mais ce qui est le plus choquant c’est que notre honorable Maire même s’il est au crépuscule de sa vie politique en soit réduit à guerroyer pour un électorat de 10 000 voix….Dagana est plus grand que cela !

L’ambition de Benno Bokk Yakaar part d’une volonté de redonner à notre commune et au département ses lettres de noblesse par une gouvernance éclairée, soucieuse des intérêts de nos concitoyens et non axée sur la prédation systématique au profit d’intérêts personnels ou de clans.

DAGANA est déjà conquise et tombera encore s’il plait à Dieu dans l’escarcelle de Benno Bokk Yakaar aux dépens d’un maire fantôme d’une ville devenue la plus sale du Sénégal.

Il n’a donc pas de leçons à donner ayant assez à faire pour redonner à ses administrés le cadre de vie qu’ils méritent et auquel ils aspirent.

Nous restons plus que jamais déterminés à reprendre le leadership au niveau de notre chère capitale départementale des mains inexpertes de Oumar SARR sous la conduite éclairée du Président Macky SALL autour de sa vision de croissance économique et d’essor social qui font partie des piliers du Plan Sénégal Emergent (PSE).

Benno Bokk Yakaar- Commune de Dagana

Saliou Samb, Sunugalnews

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here