Les parents d’élèves veulent désormais être impliqués dans la validation des contenus enseignés à leurs enfants et disent non au module de l’Unesco.

L’Union Nationale des Parents d’Élèves et d’Étudiants du Sénégal (UNAPEES), s’est invitée au débat du projet relatif à l’introduction d’un module sur l’éducation à la santé sexuelle et reproductive en milieu scolaire. Et pour couper court, l’unapees invite le ministère de l’Éducation Nationale à associer et impliquer la communauté parentale à travers leurs associations à la conception et à l’exécution des réformes, à la définition des programmes et au choix des contenus, à l’élaboration des projets ayant pour cible les élèves.
Une position clairement affichée par les camarades d’Abdoulaye Fané, signataire dudit communiqué exploité par Dakaractu. Fidèle à sa mission de veille et de mise en garde contre toute dérive, l’UNAPESS s’oppose à toutes les réformes et initiatives qui font abstraction des valeurs culturelles et cultuelles fondamentales de notre pays. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here