lundi, 5 décembre, 2022
Sunugal multimédia

Éducation : L’augmentation des Salaires des hommes de tenues, fait jaser les Enseignants…

par Sunugalnews.com

Sunugalnews : La Grève des Enseignants continue de défrayer la chronique au Sénégal ces derniers jours.

En effet, les enseignants Sénégalais de tous les niveaux( élémentaire, moyen et secondaire) sont encore dans leur mouvement d’humeur. Et ils ne comptent pas du tout, lâcher du lest, si le Gouvernement de Macky Sall, ne revient pas sur sa position, et essaye de respecter les accords signés, lors des récentes négociations avec ses professionnels de l’Education, il y a de cela quelques mois.

Les Enseignants sont ainsi très frustrés, et remontés même, de voir que certains agents de la fonction publique tels que les hommes de tenue, ont été augmentés en catimini, alors qu’eux, courent toujours derrière le respect des accords signés précédemment avec ce même gouvernement de Macky Sall.

Il y a les augmentations du personnel de santé, des agents d’autres secteurs de l’administration publique. Mais aussi et surtout les hausses des émoluments des corps habillés, fait évidemment, sans tambour ni trompette.

Selon notre source, le Président Macky  Sall a désormais décidé de revaloriser le traitement de nombreux agents de la Fonction publique, pour corriger les disparités.

Il s’agit ainsi de nouvelles indemnités, plus connues sous le nom de primes de risque, qui ont été octroyées ce mois-ci aux agents de la police, aux gendarmes et militaires.

Seulement, les accords signés avec les Enseignants du Sénégal n’ont toujours pas, été respectés à la lettre, au moment où, Macky Sall se permet, d’augmenter les hommes de lois en cachette, avec une fourchette allant de 90.000 Fcfa à 400.000 Fcfa. Ce qui énerve encore plus ces Enseignants du Sénégal dont les leaders de syndicats, ne lésinent pas sur les moyens pour obtenir gain de cause.

À en croire Saourou Sène, SG Saems s’exprimant au micro de la RFM, un retour dans les salles de Classes, pourrait être effectif, si et seulement si le Gouvernement décide d’honorer ses promesses. Au cas échéant, ils( les enseignants)n’hésiteraient pas à paralyser le système scolaire pour toujours.

Saliou Samb, journaliste Sunugalnews.com

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Copyright @2022 Sunugal multimedia. Tous droits réservés.