Les propos du président de la République ne sont pas du tout rassurant. Dans un entretien accordé au quotidien britannique Financial Times, Macky Sall a prédit des jours sombres pour le Sénégal. « L’impact économique est énorme. Au cours des cinq dernières années, le Sénégal a connu une croissance annuelle de pas moins de 6,5%. Maintenant, même si tout se passe bien, la croissance sera de 1%. Si cette pandémie se poursuit, nous serons en récession. Cela ne fait aucun doute », a fait savoir le chef de l’Etat.

A l’en croire le président de la République,  face aux effets dévastateurs de la Covid-19, le Sénégal sera ainsi « contraint de retarder d’un à deux ans, ses premiers projets pétroliers et gaziers » et son « entrée dans le club des producteurs de pétrole et gazier », prévient le chef de l’État.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here